Les top 5 des femmes les plus influentes en Esport

Sasha Hostyn (Scarlett)

D’après certaines études dans les LAN Françaises, seuls 5% des joueurs sont des femmes. Dans un monde dominé par le sexe masculin, les femmes peinent à trouver leur place et se trouvent face à des remarques sexistes une fois dans les tournois. Néanmoins, des joueuses de l’Esport arrivent à s’imposer et tire leur épingle du jeu en gagnant près de $300 000 par an. Dans cet article, on vous dévoile les femmes les plus influentes en Esport.

1. Sasha Hostyn (Scarlett)

Scarlett n'a pas l'air contenteElle est certainement la joueuse la plus influente de notre liste. D’origine canadienne, Sasha Hostyn @onfireScarlett, connu également sous le nom de Scarlett, est une joueuse professionnelle de StarCraft II. Elle a débuté sa carrière en 2011 et a commencé à se faire connaître en 2012 en battant un certain nombre de joueuses de haut niveau de l’époque.

Depuis 2014, Scarlett a été élue femme la plus accomplie de l’Esport et a figuré parmi les meilleurs 50 joueurs dans le monde de l’Esport. Avec plus de 141 tournois à son actif, Scarlett est la joueuse de sports électroniques la mieux payé au monde avec 200 693,82 $ US jusqu’à aujourd’hui.

2. Katherine Gunn (Mystik)

Mystik concentrée

Katherine Gunn AKA Mystik @MystikGunn joue professionnellement depuis 2007. Elle s’est fait un nom dans le monde des jeux vidéo en jouant à Halo: Reach. Mystik vient d’une famille de grands joueurs et a grandi dans le monde des jeux vidéo. Cette dernière dirigeait également une librairie de bandes dessinées.

Elle est la deuxième joueuse la plus influente de notre liste. Elle détenait auparavant le titre du joueur le plus méritant et figurait dans le livre des records Guinness en 2015 pour avoir gagné un record de 122 000 £. Elle a également gagné la majeure partie de son argent en ne participant qu’à trois tournois de jeu dont la plus grande victoire de 100 000 $ provenant de la série télévisée américaine « WCG Ultimate Gamer« .

3. Ricki Ortiz

Ricky-OrtizMembre de l’équipe Evil Geniuses, Ricky Ortiz  – @HelloKittyRicki est une spécialise des jeux de combats comme Marvel vs Capcom et Street Fighter. Elle a commencé sa carrière en 2000 et depuis elle a participé à 61 tournois ce qui lui a permis de figurer à la troisième place de notre classement. Aujourd’hui, ses gains avoisinent les $80 000.

Comme Sasha Hostyn, Ricki Ortiz est également connu pour être un joueur transgenre de haut rang. Bien que les deux femmes aient été victimes de harcèlement du fait de ce statut particulier, aucune d’entre elles n’a jamais abandonné et figure parmi les joueuses de l’Esport les mieux payés du monde.

4. Marjorie Bartell (Kasumi Chan)

Kasumi Chan équipée en plein tournoiDevenu Pro en 2006, Marjorie Bartell @KasumiChanPMS est également spécialiste des jeux de combat comme Dead or Alive 4. Pour élaborer son pseudo, elle s’inspire d’un personnage issu du même jeu vidéo : Kasumi Chan. Son gain de $50 000 a été réalisé en un seul concours.

5. Sarah Harrison (Sarah Lou)

Sarah Lou en pleine game

Cette joueuse d’origine britannique est également une grande fane des jeux de combats. Elle a bâti toute son influence lors du Championnat Gaming Series lors duquel elle gagne $100 000 qu’elle partage avec son coéquipier.

Dans la famille de Sarah, le jeu est dans le sang. En effet, sa sœur Ruth est également une joueuse professionnelle de jeux de combat. Les fans ont surnommé les deux sœurs Venus et Serena Williams de l’Esport.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *