ESCW, la convention phare de Webedia

ESCW

Anciennement l’Electronic Sports World Cup, l’eSports World Convention (ESCW) est un événement annuel de l’eSport. C’est le rendez-vous incontestable des meilleures équipes du monde sur des jeux vidéo développés ou adaptés aux confrontations entre joueurs. Ces gamers viennent des 4 coins du monde pour s’affronter pendant plusieurs jours sur leur jeu préféré afin de devenir le champion du monde de leur discipline.

Les points spécifiques à savoir sur l’ESCW

L’ESCW représente un événement phare des communautés de l’eSport. Il met en live des matchs de jeux vidéo, joués sur scène face au public, commentés et diffusés en direct en plusieurs langues. Avant d’être touché par la crise économique en 2009, l’ESCW organise plusieurs finales qui se sont tenues à Paris Bercy et à San José en Californie. Suite à son rachat par Stephane Cosse, l’événement a retrouvé son public et devient un projet à part entière d’Oxent, prochainement rachetée par Webedia. À partir de 2015, l’ESCW lance de nouvelles compétitions internationales, en plus de l’édition de la Paris Games Week.

L’ESCW est une compétition uniquement réservée aux joueurs qualifiés lors des événements organisés par des sociétés locales en collaboration avec Games-Solution. Autrement dit, elle n’est pas ouverte à tous, car il faut être premier du classement de plusieurs tournois au cours de l’année pour pouvoir y participer. Les joueurs sélectionnés sont encore invités à participer à une compétition nationale. Celle-ci propose plusieurs disciplines et seuls les finalistes auront le ticket pour l’ESCW. Il est à noter que le système de qualification varie d’un pays à l’autre. Souvent, il dépend du nombre de compétiteurs et de l’engouement provoqué par l’eSport dans le pays ainsi que de la qualité des organisations nationales.

L’ESCW, un événement pour entrer dans la nouvelle dimension eSport

Page d'accueil du site de la ESWC

Le circuit des tournois de l’ESCW va prendre de l’ampleur et fera l’objet d’au moins cinq rassemblements en une année. En plus de la fameuse Paris Games Week, l’organisateur prévoit un « ESCW Winter », suivi plus tard par l’ESCW Summer. Ce dernier est une sorte de festival au lieu d’être un tournoi habituel de sport électronique.

D’autres manches vont être également organisées au Brésil et en Allemagne. Ce sont des marchés potentiels permettant à Webedia de racheter plusieurs sites de jeux vidéo. Grâce à cette initiative, le groupe de médias vise à conquérir les « millenials » sur ces nouveaux marchés.

Une plateforme pour séduire les éditeurs et les joueurs amateurs

Grâce au rachat d’Oxent, la société Webedia vient d’avoir la possibilité de créer la plateforme Toornament. Cet outil performant permet aux joueurs d’organiser en toute facilité des compétitions en ligne. L’entreprise compte aussi se tourner vers les éditeurs de jeux. L’objectif du groupe est de vendre des licences qui leur autorisent à intégrer la plateforme Toornament dans leurs titres.

Interface de Toornament telle que présentée sur le site officiel

Dans cette optique, l’entreprise compte s’offrir une opportunité pour approcher et rassembler les joueurs amateurs passionnés de l’eSport. En bref, la mise en place de Toornament est de séduire à la fois les nouveaux gamers et les éditeurs de jeux afin d’élargir cette audience que le groupe surveille de près.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *